Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Une conduite auto adaptée pendant les vacances

Avant d’arriver à la destination de vos rêves, vous devez faire face aux embouteillages, à la chaleur et les conduites nocturnes sur le trajet de vacances. Pour une meilleure détente en voiture et un voyage en sécurité, suivez nos conseils.

Les bouchons et les longs trajets

Sous l’effet de la chaleur et des embouteillages, privilégiez les pauses dans les aires d’autoroutes pour se calmer, faire la sieste, manger léger ou se dégourdir les jambes. A noter qu’une pause de 15 à 20 minutes s’impose toutes les 2 heures.

Eviter la surchauffe

Pour prévenir le choc thermique, la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur ne doit pas dépasser les 5°C. Pour y arriver, utilisez la climatisation, ne surchargez pas la voiture, rafraichissez-la température intérieure avec de petites serviettes éponges imbibées d’eau et installez-les dans les coins de toutes les fenêtres, faites circuler l’air avec une petite ouverture à la fenêtre à l’avant de la voiture, utilisez des pare-soleils à l’arrière et à l’avant (durant les stationnements), rafraichissez-vous avec un brumisateur d’eau et placez les bouteilles d’eau dans une glacière.

Voyage de nuit

En roulant la nuit, vous vous échappez aux chaleurs et aux embouteillages mais il faudra redoubler d’attention avec le manque de visibilité. En rappel, la majorité des accidents d’autoroute est causée par l’endormissement au volant et il vaut mieux s’arrêter dans un lieu sûr dès que vous ressentez des picotements dans les yeux, avez le dos et la nuque raides ou les paupières lourdes.

Enfin, devenez adepte de la conduite zen en roulant « malin » (100 à 90Km/heure pour un trajet de 200 km), en consommant moins et en misant sur l’écoconduite.