Le guide de votre bien-être à domicile

Détente en voiture

Actualités

Retour des vacances : prudence sur la route !

Pour tous les vacanciers, la fin du mois d’août annonce la reprise de la route pour retrouver les habitudes et les routines habituelles. Pour ces longs kilomètres à venir, il est important de respecter quelques règles de conduite pour un voyage sans encombres.

Réussir à ne pas somnoler

La majorité des accidents mortels sur les autoroutes sont dus à la somnolence. Pour éviter la fatigue, il existe quelques signes infaillibles qui annoncent cet état caractéristique des longs trajets : les yeux picotent, la nuque devient raide, des douleurs commencent à envahir le dos et le regard devient fixe. Après tous ces signes annonciateurs, les bâillements et les paupières lourdes amènent à l’endormissement. Selon les directives de l’Association professionnelle des autoroutes, il faut savoir s’arrêter en cas de fatigue car « Contrairement aux idées reçues, ouvrir la fenêtre, monter le son de la radio ou… vous mettre des gifles ne vous empêchera pas de vous assoupir ». Une pause de 15 minutes est indispensable pour permettre au corps de se reposer un peu. « Evitez de conduire plus de six à huit heures par 24 heures et n’hésitez pas à vous arrêter dix ou vingt minutes toutes les deux heures. Le risque d’endormissement est maximum entre 13 heures et 16 heures ». Il est donc essentiel d’alléger le repas du midi pour éviter tout risque d’endormissement.

Une meilleure détente en voiture !

Puisque nous passons plusieurs heures au volant, il est important de savoir éviter les trapèzes caractéristiques des cervicales et des jambes. Pour moins de pression musculaire, des arrêts réguliers sur les aires d’autoroute permettent d’effectuer cinq minutes d’exercices d’étirement : pour détendre la nuque, il suffit de mettre les paumes des mains à plat sur l’arrière du crâne puis baisser la tête en appuyant doucement durant une dizaine de secondes avec les mains. Pour le dos et les lombaires, il faut poser les pieds sur le pare-chocs ou le capot de la voiture, fléchir le corps puis étendre la jambe en essayant d’attraper le pied, la cheville ou le mollet pendant dix secondes trois fois de suite sur chaque jambe.